QQui suis-je ?

Image

Christiane Angibous-Esnault

Romancière, poète & auteur-compositeur-interprète

Affiliations

MMon parcours

Ma première potion magique a été la découverte de la philosophie parallèlement aux grands poètes et auteurs romantiques et classiques, Hugo, Lamartine, Musset. Modèles incontournables correspondant bien à mon caractère de jeune adolescente, je n’ai eu de cesse de m’exprimer par la poésie, les nouvelles et les pensées philosophiques confiées à de gros cahiers bien lisses sur lesquels mon feutre glissait sans relâche.

Il y eut ensuite le choc du monde, j’entends par là la découverte de l’Afrique noire, de la colonisation et tous les récits de voyage dont je me suis nourrie.

Ces fondements sont toujours là, même si, artiste et créatrice dans l’âme, j’ai touché tour à tour à tout ce qui pouvait donner encore plus d’ampleur à mon désir d’expression : la musique que j’ai commencée très jeune, le dessin également, puis la photographie, la peinture et le chant.

Formée par ma famille à ces qualités, mais aussi à celles du plaisir manuel et de la compréhension mathématique et mécanique du bricolage, une âme d’ingénieur et de technicien s’est greffée par-dessus tout cela sans contradiction aucune.

Enfin, mon parcours professionnel s’est principalement effectué dans la communication événementielle, ce qui a été un excellent support pour pouvoir exprimer et ne pas abandonner mes différents talents techniques et mes goûts artistiques.

Le fil conducteur principal est cependant resté axé sur la musique et l’écriture. Jusqu’au jour où j’ai voulu confronter mon écriture au monde de l’extérieur.
Encouragée par un premier prix de poésie La Rose de Dourdan en 1987 suivi de nombreux autres et d’un prix spécial au Grand Prix de la Plume Lorraine en 1995 pour ma nouvelle Soleils et marécages, j’ai développé mon écriture en association avec mes autres passions. Cela a abouti à l’exposition de photographies et d’aquarelles Égypte des Dieux et des Hommes qui m’a amenée à être affichée au Centre Culturel d’Égypte à Paris en 2005 lors de la Semaine de l’archéologie et dans bien d’autres lieux.

Je venais de rencontrer depuis peu, à travers un travail de bénévolat de relecture de thèse, le Dr Jean-Olivier Gransard-Desmond. Trop tard ! J’étais alors happée par l’archéologie dont je ne suis plus sortie depuis. Après avoir co-fondé avec lui, en 2007, l'association ArkéoTopia®, une autre voie pour l'archéologie, j’ai été amenée à donner, au sein de cet organisme, des cours de dessin ainsi que des conférences sur les femmes grandes voyageuses, écrivains et pionnières en archéologie. J’ai également continué mon bénévolat de relecture de thèses, de rewriting d’articles de recherche et j’ai même pu mener à bien des recherches moi-même.

Le personnage d’Augustin étant né en 2008 à l’occasion d’un concours de nouvelles, la voie était soudain toute tracée pour allier archéologie, écriture et musique. C’est ainsi que cette rencontre a fait de moi un auteur jeunesse et un auteur-compositeur-interprète dans le domaine de la science et du patrimoine au service de la médiation scientifique à destination du jeune public.

Le premier tome des Aventures d’Augustin est sorti en librairie en 2017 et le deuxième n’attend qu’un meilleur moment pour voir le jour après le confinement 2020.

Ainsi depuis 10 ans, l’univers d’Augustin, à travers chansons, historiettes, jeux, albums jeunesse, nouvelles et romans Middle age, ne cesse de grandir pour le plus grand plaisir des jeunes et des moins jeunes.

MON CONSEILLER SCIENTIFIQUE

Pour être au plus près de la réalité et d’une bonne information, afin de contribuer efficacement à la connaissance et au développement de la personnalité de mes jeunes lecteurs, l’archéologue Jean-Olivier Gransard-Desmond a accepté d’être mon conseiller scientifique.

Archéologue et iconologue, il est spécialiste de la relation homme-animal. Son champ d’action touche également l’éducation, la médiation scientifique, l’éthique, la défense et les nouvelles technologies appliquées à la recherche archéologique.
Président d’ArkéoTopia®, une autre voie pour l’archéologie, il est à l’initiative du Monde d’Augustin et de son développement multi-supports dans le domaine de la science et du patrimoine. Concepteur du cahier d’activités, Mon cahier d’archéologie, il s’est attaché à ce que chaque âge puisse accéder de façon ludique et pédagogique, à la découverte du monde de l’archéologie, incluant notamment la réalité augmentée dans la version pour les plus grands.
Pour en savoir plus, voir sa présentation sur son laboratoire de rattachement.

OMes outils

Tout le monde ne peut pas devenir un champion sportif, mais chacun peut toujours essayer de s’améliorer. Pour l’écriture, c’est pareil. Expérimenter et persévérer pour trouver la meilleure voie est toujours profitable. Au fil des conseils délivrés par ceux qui ont déjà de l’expérience et par sa propre volonté d’avancer, on finit par déterminer les points essentiels pour tenter la réussite.
Petite recette personnelle pour écriture jeunesse spécialisée en science et patrimoine.

Toujours être original

Bien scénariser le plan et la chute
Disposer d’un conseiller scientifique
Rencontrer des gens
Être au contact de ses lecteurs
Lire beaucoup et faire des recherches

Se remettre en question

Laisser dormir son premier jet
Utiliser les outils de la langue
Ré-écrire son texte plus de cinq fois
Faire appel à des bêta-lecteurs de tout âge
Lire à voix haute